fr

YN2RP Nicaragua

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:11


YN2RP Nicaragua 2024-06-17 15:17:05 NN3RP sera de nouveau actif depuis le Nicaragua, du 24 juillet au 20 août 2024, sous l’indicatif YN2RP.

En savoir plus…

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

Les radioamateurs écoutent-ils toujours les ondes courtes ?

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:10

AmateurRadio.com


Version traduite en Français via Google Translate

Les radioamateurs écoutent-ils toujours les ondes courtes ? Ils le font au Canada!

Le 19 06 2024

Écouter les stations commerciales de ondes courtes (ainsi que la radio CB) a été une activité clé pour entrer dans le monde de la radio amateur. C’était à l’époque où les ondes courtes commerciales étaient florissantes et peut-être à leur apogée. Il existe toujours un groupe très actif de SWLs contribuant au populaire site SWLing.com ainsi qu’au travail de la famille Van Horn, bien connue dans le domaine.

The Spectrum Monitor publie également des informations sur l’écoute des ondes courtes. Bien sûr, la publication de référence, le World Radio TV Handbook, est toujours présente. Mais les opérateurs amateurs écoutent-ils encore les bandes de radio ondes courtes ? Dans cet article, je souhaite répondre à cette question de manière claire : ils le font encore au Canada !

Les Radioamateurs du Canada (RAC) ont mené une enquête nationale auprès des radioamateurs canadiens en 2021. Un total de 2 089 réponses ont été reçues, dont 1 630 (78 %) provenaient de membres du RAC. Environ un tiers de tous les membres du RAC ont pris le temps de répondre à l’enquête. Il s’agit d’un exemple d’échantillon de « réponse volontaire » et non d’une enquête probabiliste. Le rapport final a comparé les réponses aux caractéristiques de population connues, suggérant que les données de l’échantillon réalisé sont généralement représentatives des caractéristiques de la province et des licences.

J’ai récemment rédigé un rapport complet à partir de ces données, disponible sur mon site FoxMikeHotel.com. Les résultats sur l’écoute des ondes courtes sont au centre de cet article.

Les résultats montrent que effectivement, les radioamateurs canadiens écoutent les fréquences ondes courtes en dehors des bandes radioamateurs. Sur 38 activités spécifiques, plus d’un quart (28,8 %) des radioamateurs canadiens ont déclaré être impliqués dans l’écoute des ondes courtes au cours d’un mois typique. Cela les place au 16e rang sur 38, devant les opérations QRP, l’Elmering, l’observation météorologique et d’autres activités supposées populaires dans le domaine de la radio amateur. Ce résultat peut surprendre le lecteur. Cependant, mon analyse approfondie montre une image plus claire de la façon dont l’activité traditionnelle d’écoute des ondes courtes est intégrée avec les autres activités de radio amateur.

J’ai inclus dans la Figure 1 une carte de tous les titulaires de licence au Canada de l’autorité de régulation des radioamateurs, ISED. L’adresse du titulaire de licence fournie a été géoréférencée au niveau de la rue pour la grande majorité et au niveau de la ville pour le reste. Il y a également un diagramme à barres montrant comment l’écoute de la radio à ondes courtes varie par province.


Les radioamateurs au Canada sont concentrés le long de la frontière sud et dans les centres urbains du littoral sud-est. Il y a une autre concentration sur la côte ouest près de Vancouver. Pour les résultats de l’enquête, le diagramme à barres dans le panneau inférieur de la Figure 1 illustre la variation de l’écoute des ondes courtes. Une majorité d’amateurs au Newfoundland et dans les Territoires du Nord-Ouest utilisent la radio à ondes courtes pour écouter. Ceux de la Saskatchewan et du Manitoba complètent ces provinces au-dessus du taux global de l’enquête de 28,8%. À l’exclusion de la province de Nunavut avec seulement 2 répondants à l’enquête, la plus faible participation à l’écoute des ondes courtes se trouve en Alberta. Les autres provinces sont à peu près égales, avec une proportion autour de vingt pour cent.

Ces résultats sont-ils cohérents ? L’isolement physique des deux provinces les plus élevées rend l’utilisation des diffusions à ondes courtes très pratique à bien des égards. Mais il y a plus à explorer : est-ce que l’écoute des ondes courtes est une activité plus obscure dans la radio amateur ou est-elle intégrée davantage dans le portefeuille d’activités que les opérateurs amateurs actuels pratiquent aujourd’hui ?

Dans le Tableau 1, je résume ma croisement de l’écoute des ondes courtes par d’autres activités (environ 37 tableaux). Les trois groupes résumés dans le tableau reflètent s’il y avait une relation statistiquement significative entre les deux activités et, le cas échéant, si l’écoute des ondes courtes était plus ou moins fréquente lorsque l’opérateur disait participer à l’activité de comparaison. S’il n’y a pas de relation significative, alors l’écoute des ondes courtes est à peu près la même que l’activité soit pratiquée ou non. Si l’écoute des ondes courtes est une activité surprenante mais obscure, il y aurait peu d’autres activités associées à elle. Ou peut-être qu’il n’y aurait aucune relation du tout avec un assortiment aléatoire d’amateurs accordant leurs radios à ces bandes.


Ce que montrent les résultats dans le Tableau 1, c’est à quel point l’écoute des ondes courtes est intégrée de manière significative à un certain nombre d’activités centrales du hobby. Il y a seulement sept activités sans association et une avec une relation négative. Les contesteurs ont tendance à pratiquer moins souvent l’écoute des ondes courtes. Cependant, c’est le contraire pour les DXers. Les opérateurs amateurs qui écoutent les bandes à ondes courtes pratiquent également une variété d’activités populaires dans leur pratique du hobby. Ces résultats tendent à dissiper tout doute quant à savoir si l’écoute des bandes de radio à ondes courtes fait pleinement partie intégrante de la radio amateur contemporaine au Canada.

Une autre question concernant ces résultats est de savoir s’il s’agit simplement d’une activité résiduelle de la grande cohorte des Baby-Boomers ? Si tel est le cas, l’écoute des ondes courtes est susceptible de disparaître au cours des prochaines décennies. Dans ce cas, l’écoute des ondes courtes serait la plus élevée parmi les répondants les plus âgés de l’enquête et la plus faible parmi les plus jeunes.

Dans la Figure 2, j’ai construit un graphique linéaire de l’utilisation des ondes courtes par groupe d’âge. On observe une tendance claire à la baisse, l’écoute des ondes courtes étant plus élevée chez les jeunes radioamateurs que chez les plus âgés. Le test de signification suggère que ce schéma global d’âge n’est pas significatif. Le résultat est que le résultat de l’enquête indiquant qu’un quart ou plus des radioamateurs canadiens pratiquent l’écoute des ondes courtes ne provient pas d’amateurs d’une époque précédente du hobby comme les jeunes radioamateurs.


Même s’il existe une tendance non significative à l’opposition de l’hypothèse résiduelle des Baby-Boomers, j’ai examiné depuis combien de temps ces radioamateurs étaient titulaires de leur licence (ancienneté) et une question complémentaire dans l’enquête concernant le nombre d’années pendant lesquelles ils avaient été actifs. Peut-être que ce n’est pas l’âge en soi, mais la durée de l’expérience en tant que radioamateur licencié ou actif qui pourrait influencer l’attrait de l’écoute des ondes courtes. Ces résultats montrent également qu’il n’y a presque aucune différence en ce qui concerne l’écoute des ondes courtes et la durée de l’expérience ou de l’activité dans le hobby. Ce sont des résultats positifs pour l’utilisation des bandes à ondes courtes en dehors de la radio amateur.

Pour évaluer davantage comment l’écoute des ondes courtes pourrait être liée à d’autres facteurs, j’ai comparé les emplacements ruraux et urbains des amateurs dans l’enquête. Il n’y a pas de différences significatives même lorsqu’elles sont comparées au sein de ces provinces. Le lieu rural-urbain n’explique pas pourquoi certaines provinces ont des niveaux d’écoute des ondes courtes plus élevés que d’autres.

En conclusion, ces résultats sont quelque peu inattendus par rapport à la rhétorique que les opérateurs radioamateurs se disent dans la sphère publique. Nous entendons souvent dire que l’écoute des ondes courtes est dépassée, que les diffuseurs commerciaux et gouvernementaux se retirent, et ainsi de suite. Cela peut être factuellement le cas du côté de l’offre des transmissions à ondes courtes non amateurs. Mais les radioamateurs au Canada écoutent effectivement des diffusions à ondes courtes ou d’un type ou d’un autre, en plus de participer à l’ensemble central d’activités qui composent la radio amateur. La contestation est la seule spécialité qui est négativement liée à cette écoute. En revanche, les DXers sont plus susceptibles d’écouter (30,2% contre 23,6%). Il y a des variations provinciales dans l’écoute, mais aucune tendance au sein d’entre elles ne varie le long du continuum rural-urbain.

La relation entre l’écoute des ondes courtes et le reste des activités du hobby de la radio amateur semble bien intégrée. Bien que le secteur de la radiodiffusion de l’industrie des ondes courtes soit actuellement en basse ebb, la radio amateur au Canada embrasse toujours l’écoute des bandes non-amateurs. Nous ne savons pas comment cette enquête nationale sur les radioamateurs canadiens peut se comparer à celles d’autres nations. Cependant, c’est la seule enquête dont je suis conscient qui mesure les activités des opérateurs de radio amateur avec un tel niveau de détail. Jusqu’à ce que nous ayons des enquêtes comparatives, l’Enquête RAC 2021 est notre seule source d’information objective sur les activités de la radio amateur.

Certains lecteurs pourraient interpréter ces résultats surprenants à travers leur propre « pare-brise personnel » d’expériences d’écoute. « Pourquoi, je ne connais aucun radioamateur qui écoute des diffusions à ondes courtes », pourraient-ils dire. D’autres pourraient répliquer : « Eh bien, nous avons besoin de données de sondage « fiables » sur cette question. » J’ai passé toute ma carrière à mener des enquêtes, à enseigner les méthodes de recherche en sondage à des étudiants en doctorat (et à mes collègues professeurs), et à conseiller certaines des plus grandes organisations de sondage au monde, telles que le NORC de l’Université de Chicago, le SRC de l’Université du Michigan et le service national de statistiques agricoles du Département de l’Agriculture des États-Unis, pour n’en nommer que quelques-unes. L’Enquête RAC de 2021 n’est pas un échantillon statistique de haute qualité coûtant quelques centaines de milliers de dollars. Mais c’est la meilleure que j’ai vue jusqu’à présent à l’échelle nationale avec des mesures comportementales des opérateurs radioamateurs. Donc, même si les expériences du lecteur en matière d’écoute des ondes courtes peuvent effectivement différer, c’est le tableau agrégé que nous n’avons jamais eu de résultats à l’échelle nationale comme ceux de l’Enquête RAC 2021. S’appliquent-ils aux États-Unis ? Eh bien, préféreriez-vous vous en remettre uniquement à votre propre expérience personnelle pour généraliser ou prendre en compte le tableau que ces résultats présentent comme notre meilleure estimation pour des comportements similaires aux États-Unis ?

Frank Howell, K4FMH, est un contributeur régulier à AmateurRadio.com et écrit depuis le Mississippi, États-Unis.
Contactez-le à k4fmh@arrl.net.

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

La Radio Amateur Reste Pertinente, comme le Montrera la Journée sur le Terrain

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:08

Version traduite en Français via Google Translate

Granite Geek : La Radio Amateur Reste Pertinente, comme le Montrera la Journée sur le Terrain :

De AB7RG: concordmonitor.com le 2024-06-18

Cela en dit long sur la radio amateur que, malgré ses aspects high-tech — ils peuvent renvoyer des signaux depuis la lune, discuter avec la Station spatiale internationale et doivent suivre les tempêtes solaires — l’un des outils utilisés sur le terrain est une pierre attachée à une ficelle. Vous lancez la pierre par-dessus la branche d’arbre la plus haute et utilisez la ficelle pour tirer un fil dans l’arbre. Et voilà, vous avez une antenne. Connectez le fil à votre radio et la radio à presque n’importe quelle batterie, et vous serez en train de transmettre pendant que votre téléphone portable cherche encore un signal.

Site web :
Granite Geek : La Radio Amateur Reste Étonnamment Pertinente, comme le Montrera la Journée sur le Terrain :
Voir l’histoire complète ici :

LIEN

 

Source de d’info

Categories: fr

Journée sur le Terrain de la Radio Amateur

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:07

Version traduite en Français via Google Translate

Journée sur le Terrain de la Radio Amateur pour Mettre en Valeur les Communications Radio Amateurs :

De AB76RG: midfloridanewspapers.com le 2024-06-18

Les 22 et 23 juin, un concours annuel de radio amateur aura lieu à Tavares, et le public est invité à y assister. En plus de la compétition de la Lake Amateur Radio Association, des véhicules de commandement mobile du bureau du shérif du comté de Lake seront également sur place. Souvent appelée « radio amateur », la radio amateur existe depuis un siècle. Pendant ce temps, elle est devenue une communauté mondiale d’opérateurs licenciés utilisant les ondes avec tous les moyens de communication possibles, selon la Lake Amateur Radio Association.

Site web :
Journée sur le Terrain de la Radio Amateur pour Mettre en Valeur les Communications Radio Amateurs :
Voir l’histoire complète ici :

LIEN

 

Source de d’info

Categories: fr

SUPERSTORM ZAPS LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE MONDIAL

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:06

SUPERSTORM ZAPS LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE MONDIAL


Version traduite en Français via Google Translate

19/06/2024

La super tempête géomagnétique du 10 mai 2024 a fait plus que déclencher certaines des meilleures aurores en 500 ans. Elle a également électrifié notre planète.

« Nos capteurs ont mesuré un changement significatif dans l’électricité atmosphérique, » rapporte le Prof. Gang Li, un physicien spatial à l’Université de l’Alabama. « L’ensemble du circuit électrique mondial de la Terre a été affecté par la tempête. »


Crédit : K. A. Nicoll’s 2014 review paper « Space Weather influences on Atmospheric Electricity » [référence]

Oui, la Terre a un « circuit électrique mondial. » Il est créé par les orages, qui créent une différence de charge entre le sol et l’ionosphère à 50 km au-dessus. Il y a environ 40 000 orages par jour dans le monde, et nous pouvons les considérer comme des batteries pompant l’électricité au sommet de l’atmosphère. La chute de tension résultante est de 250 000 volts.

À elle seule, l’air n’est pas un excellent conducteur d’électricité. Cependant, les rayons cosmiques provenant de l’espace lointain ionisent notre atmosphère, créant juste assez de conductivité pour que des courants circulent en réponse à ces 250 000 volts. L’air que vous respirez est donc électrifié.

En avril 2024, Li et ses collègues ont publié un article dans la revue Space Weather sur les tempêtes solaires et le circuit électrique mondial. Ils ont décrit comment les CME (éjections de masse coronale) approchant de la Terre balayent les rayons cosmiques, diminuant leur intensité. Cela s’appelle une « diminution de Forbush« , du nom du physicien américain Scott Forbush qui a étudié les rayons cosmiques au début du 20e siècle. Pendant une diminution de Forbush, moins de rayons cosmiques sont disponibles pour ioniser l’atmosphère terrestre ; cela, à son tour, modifie la conductivité de l’ensemble du circuit électrique mondial. L’équipe de Li a découvert que les grandes diminutions de Forbush augmentaient les champs électriques dans l’atmosphère.

Le CME qui a frappé la Terre le 10 mai 2024 a provoqué une très grande diminution de Forbush. « Cela a été un atout pour notre recherche, » dit Li.

Li et ses collègues ont vérifié deux stations de surveillance des champs électriques à l’observatoire CASLEO en Argentine, un site qu’ils utilisent souvent pour surveiller le circuit électrique mondial. Pendant la super tempête du 10 mai, les champs électriques ont augmenté de 10 % à 15 %, une augmentation qui a duré plus de quatre jours. « Cela correspond bien à ce que nous aurions prédit sur la base de notre article, » dit-il.

De tels changements dans l’électricité atmosphérique peuvent affecter de nombreuses choses, allant de la probabilité de pluie et de foudre aux trajectoires de vol des araignées ballonnantes, qui montent dans les airs grâce aux champs électriques. En effet, les arachnides peuvent avoir toujours connu ce phénomène, mais les humains ne l’apprennent que maintenant.

Lisez la recherche originale de Li ici.

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

La Journée sur le Terrain du Radio Club pour Devenir ‘Radio Actif’

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:05

Version traduite en Français via Google Translate

La Journée sur le Terrain du Radio Club pour Devenir ‘Radio Actif’ :

De AB7RG: dailycitizen.news le 2024-06-18

Le Dalton Amateur Radio Club participe à la Journée sur le Terrain annuelle de la National Association for Amateur Radio samedi, s’installant au Lakeshore Park le matin vers 10h30. La Journée sur le Terrain de l’association est l’événement amateur de radio « ham » le plus populaire organisé chaque année aux États-Unis et au Canada. Le thème de cette année est de sortir et de « devenir Radio Actif ». Plus de 40 000 amateurs à travers l’Amérique du Nord installeront des stations de transmission temporaires dans des lieux publics pour démontrer la science, la compétence et le service de la radio amateur à la communauté et à la nation. « La Journée sur le Terrain est la journée portes ouvertes de la radio amateur », a déclaré le président du club, Greg Williams. « Il y a tellement de choses dans ce passe-temps et nous sommes ravis d’utiliser nos compétences sur le terrain et de partager ce que nous faisons avec le public. »

-Site web :
La Journée sur le Terrain du Radio Club pour Devenir ‘Radio Actif’ :
Voir l’histoire complète ici :


LIEN

Source de d’info

Categories: fr

Carte sélectionnée : Différence MHz par rapport à hie

UFRC - Wed, 19/06/2024 - 07:04
Version traduite en Français via Google Translate
Carte sélectionnée : Différence MHz par rapport à hier


Le graphique ci-dessus montre une carte de différence foF2 en temps quasi réel. Les différences sont calculées en soustrayant la mesure foF2 d’hier de la mesure foF2 actuellement observée.
Les observations foF2 d’hier et actuelles de foF2 avaient des attributs horaires et géographiques identiques. Les différences absolues sont en unités de MHz. Les régions en rouge indiquent
des fréquences nettement inférieures par rapport à la même heure hier.

Info de la SourceICI

Categories: fr

Informations Activation de l’IOTA NA-119 & NA-120

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 07:00
Informations Activation de l’IOTA NA-119 & NA-120

17 Juin 2024

Dragan K0AP, Mike AD5A, Hector XE2K/AD6D et Mike AB5EB prévoient d’être actifs depuis les groupes IOTA NA-119 (Dernieres) & NA-120 (Marsh) pendant la période du 4 au 8 octobre 2024. L’opération depuis NA-120 se fera uniquement de jour en raison des restrictions nocturnes.

Mike AB5EB indique que la configuration finale des stations n’est pas encore terminée mais comprendra probablement une combinaison de verticales et peut-être un Buddihex qu’il a utilisé à CB0ZA, et qu’il a trouvé très portable et pratique pour l’IOTA. L’équipe prévoit également d’avoir une station dédiée au 6m ; octobre ne sera pas idéal pour le 6m mais avec FT8, ils espèrent exploiter les ouvertures de type E-skip. Deux indicatifs d’appel différents en 1×1 seront annoncés plus tard.

Info de la Source * ICI

Categories: fr

YN2RP Nicaragua

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 07:00


YN2RP Nicaragua 2024-06-17 15:17:05 NN3RP sera à nouveau actif depuis le Nicaragua, du 24 juillet au 20 août 2024, en tant que YN2RP.

En savoir plus…

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

Découvrez comment les opérateurs de radio amateur restent en contact avec le monde

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 06:57

Version traduite en Français via Google Translate

Découvrez comment les opérateurs de radio amateur restent en contact avec le monde — Musée d’histoire d’Oak Ridge :

De AB7RG: oakridger.com le 2024-06-17

De 14h00 samedi jusqu’à 14h00 dimanche, les 22-23 juin, l’American Radio Relay League (ARRL), l’Association nationale de radio amateur aux États-Unis, organisera son événement annuel Journée sur le terrain. Les opérateurs radio amateur du Oak Ridge Amateur Radio Club (ORARC) — le plus ancien club affilié à l’ARRL du Tennessee — participeront à cette activité annuelle de radio amateur. L’ORARC installera à nouveau sa station dans le pavillon derrière le Musée d’histoire d’Oak Ridge (Centre communautaire de Midtown et Wildcat Den) au 106 Robertsville Road à Oak Ridge. Selon un communiqué de presse, ils utiliseront une combinaison de générateurs portables, de panneaux solaires et de batteries pour alimenter leur équipement pendant les 24 heures de l’exercice. Les opérateurs de l’ORARC démontreront les modes de communication bidirectionnelle vocale, radiotélégraphique et numérique. Le public est encouragé à venir visiter et à participer à cet événement.

Site web :
Découvrez comment les opérateurs de radio amateur restent en contact avec le monde – depuis le Musée d’histoire d’Oak Ridge :
Voir l’article complet ici :

LIEN

Source de d’info

Categories: fr

Journée de la radio amateur

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 06:57

Version traduite en Français via Google Translate

Journée de la radio amateur :

De AB7RG: patch.com le 2024-06-17

Les opérateurs de radio amateur du Potomac Valley Radio Club http://www.pvrc.org participeront à la Journée sur le terrain, un exercice national de radio amateur, du 22 juin à partir de 14h00 jusqu’au dimanche 23 juin à 14h00 à la Glenwood Middle School, 2680 MD-97, Glenwood, MD 21736. Le public est invité à venir observer ou même établir des « contacts » radio avec l’aide des opérateurs expérimentés présents sur le site. Le groupe utilisera l’indicatif W3AO. La Journée sur le terrain est une activité annuelle de radio amateur organisée depuis 1933 par l’ARRL, l’Association nationale de radio amateur aux États-Unis. Les opérateurs radio de toute l’Amérique du Nord participent à la Journée sur le terrain en établissant des stations temporaires dans des lieux publics pour démontrer leurs compétences et leur service. Leur utilisation des signaux radio, qui dépassent les frontières, rapproche les gens tout en fournissant une communication essentielle au service de leurs communautés. La Journée sur le terrain met en évidence la capacité de la radio amateur à fonctionner de manière fiable dans toutes les conditions et depuis presque n’importe quel endroit pour créer un réseau de communication sans fil indépendant, « quand tout le reste échoue ».

Site web :
Journée de la radio amateur :
Voir l’article complet ici :

LIEN

Source de d’info

Categories: fr

Regardez les opérateurs de radio amateur en action

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 06:56

Version traduite en Français via Google Translate

Regardez les opérateurs de radio amateur en action; Journée sur le terrain au parc Barfield Crescent :

De AB7RG: wgnsradio.com le 2024-06-17

Murfreesboro, TN — Ce samedi et dimanche (22-23 juin 2024), les opérateurs radio amateur du Stones River Amateur Radio Club seront installés dans les abris 3 et 4 au parc Barfield Crescent, 697 Veterans Parkway. C’est comme une « journée portes ouvertes » pour que le public puisse venir et en apprendre davantage sur la radio amateur et comment obtenir une licence. Tout est gratuit ! Les activités sur les ondes commencent à 13h00 samedi après-midi et se poursuivent pendant les 24 heures restantes. Ce samedi et dimanche, les opérateurs transmettront dans le monde entier depuis le parc Barfield Crescent. En fait, plus de 40 000 opérateurs radio à travers l’Amérique du Nord installeront des stations de transmission temporaires dans des lieux publics pour démontrer la science, les compétences et le service de la radio amateur à nos communautés et à notre nation. Cela combine service public, préparation aux urgences, sensibilisation communautaire et compétences techniques en un seul événement.

Site web :
Regardez les opérateurs de radio amateur en action, Journée sur le terrain ARRL samedi et dimanche prochains au parc Barfield Crescent :
Voir l’article complet ici :

LIEN

Source de d’info

Categories: fr

Carte sélectionnée : Différence MHz par rapport à hier

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 06:55
Version traduite en Français via Google Translate
Carte sélectionnée : Différence MHz par rapport à hier


Le graphique ci-dessus montre une carte de différence foF2 en temps quasi réel. Les différences sont calculées en soustrayant la mesure foF2 d’hier de la mesure foF2 actuellement observée.
Les observations foF2 d’hier et actuelles de foF2 avaient des attributs horaires et géographiques identiques. Les différences absolues sont en unités de MHz. Les régions en rouge indiquent
des fréquences nettement inférieures par rapport à la même heure hier.

Info de la SourceICI

Categories: fr

Propagation Ionosphérique en temps réel

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 06:55
Version traduite en Français via Google Translate
Propagation Ionosphérique en temps réel dans le Monde entier toutes les 15mn


Carte sélectionnée : Carte ionosphérique
Le graphique ci-dessus montre une carte de fréquence ionosphérique critique (foF2) en temps quasi réel, produite à l’aide de profils d’ionogrammes automatiquement mis à l’échelle de la région australienne et du monde entier. Les cartes des 7 derniers jours peuvent être consultées à l’aide des boutons de commande situés sous l’image ci-dessus.
La carte montre les contours de couleur de foF2 en unités de MHz.

Info de la SourceICI

Categories: fr

Prévisions de l’Activité Solaire : Infos du SIDC-ON

UFRC - Tue, 18/06/2024 - 06:54

Prévisions de l’Activité Solaire : Infos du SIDC-ON-RWC

Version traduite en Français via Google Translate

Bienvenue au « Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique .
Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire :Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

BULLETIN SOLAIRE SIDC 17 Juin 2024, 1240 UT

Régions actives solaires et éruptions

L’activité d’éruption solaire au cours des dernières 24 heures a été à des niveaux modérés, avec plusieurs éruptions de classe C et deux éruptions de classe M. Les deux éruptions étaient une éruption M1.6 culminant à 08:04 UTC et à 10:46 UTC le 17 juin, associées à la région de taches solaires la plus complexe NOAA-AR 3712 (bêta-gamma-delta). Actuellement, il y a plusieurs groupes de taches solaires sur le disque solaire, avec NOAA AR 3712 (bêta-gamma-delta) étant le plus grand et le plus complexe. L’activité des éruptions solaires devrait rester à des niveaux modérés au cours des prochaines 24 heures, avec des éruptions de classe C attendues, des éruptions de classe M probables et une petite chance d’éruptions de classe X.

Éjections de masse coronale

Aucune éjection de masse coronale dirigée vers la Terre n’a été identifiée et observée dans les images du coronographe disponibles au cours des dernières 24 heures.

Trous coronaux

Un grand trou coronal de latitude moyenne nord avec une polarité négative atteint le méridien central.

Vent solaire

Les conditions du vent solaire ont été légèrement renforcées au cours des dernières 24 heures en raison de l’arrivée attendue du flux à grande vitesse provenant du trou coronal équatorial à polarité positive. La vitesse du vent solaire a montré une légère augmentation jusqu’à 500 km/s pendant plusieurs heures avant de revenir à une valeur d’environ 400 km/s. Le champ magnétique interplanétaire est d’environ 10 nT et la composante Bz a varié entre -3.3 nT et 7.4 nT. Les conditions du vent solaire devraient revenir à un régime de vent solaire lent.

Géomagnétisme

Les conditions géomagnétiques étaient à des niveaux actifs (NOAA Kp 4, K BEL 4) en raison de l’arrivée attendue du flux à grande vitesse provenant du trou coronal équatorial à polarité positive. Des conditions majoritairement calmes sont attendues au cours des prochaines 24 heures.

Niveaux de flux de protons

Le flux de protons supérieur à 10 MeV était en dessous du niveau de seuil au cours des dernières 24 heures. Il devrait rester en dessous du niveau de seuil et diminuer au cours des prochaines 24 heures.

Flux d’électrons à GEO

Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était en dessous du niveau de seuil au cours des dernières 24 heures et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. La fluence d’électrons sur 24 heures est actuellement à des niveaux normaux et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures.

ICI en anglais ou ICI

Source en anglais SIDC ICI

Categories: fr

P44W Aruba

UFRC - Mon, 17/06/2024 - 06:52


P44W Aruba 2024-06-16 15:50:24 John, W2GD sera actif depuis Santa Cruz, île d’Aruba, IOTA SA-036, lors du concours CQ WW DX CW, les 23 et 24 novembre 2024.

En savoir plus…

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

Station Plateau. KC4USJ, WAP USA-13

UFRC - Mon, 17/06/2024 - 06:50

W.A.P. Worldwide Antarctic Program

 

Version traduite en Français via Google Translate
Station Plateau. KC4USJ, WAP USA-13
16 Juin 2024

Station Plateau était la station scientifique la plus élevée et la plus éloignée établie par les États-Unis. La construction du site a commencé le 13 décembre 1965, et la première équipe de traversée (nommée SPQML II) est arrivée au début de 1966. La station était située à 79° 15’ Sud, 40° 30’ Est dans l’intérieur profond de la calotte glaciaire antarctique, à 11 890 pieds au-dessus du niveau de la mer.
Station Plateau était exploitée et staffée par la Fondation Nationale pour la Science et la Marine des États-Unis.
Une équipe sélectionnée de quatre scientifiques et quatre membres de la marine étaient en service constant à la station, qui était sous le commandement d’un médecin naval. Initialement conçue pour deux ans de service, la base a été utilisée en continu pendant trois ans jusqu’au 29 janvier 1969, quand elle a été fermée mais mise en réserve pour une utilisation future. Station Plateau était également la plus froide de toutes les stations américaines sur le continent et le site de la température moyenne mensuelle la plus froide mesurée au monde à cette époque, enregistrée en juillet 1968, à −99,8 °F (−73,2 °C).
Station Plateau a fermé définitivement en janvier 1969.

Actuellement, Station Plateau est une base de recherche et de soutien américaine inactive sur le plateau central de l’Antarctique.

Le 22 décembre 2007, la Traversée Scientifique Norvégienne-Américaine de l’Antarctique de l’Est a visité la base et est entrée dans les bâtiments, constatant qu’elle était principalement intacte.

En 2017, l’expédition CoFi s’est arrêtée à Station Plateau. Ils sont entrés dans la station par une trappe au sommet du plus haut bâtiment, la tour de guet. La base est complètement ensevelie sous la neige de nos jours. Le seul bâtiment visible à la base est la tour météorologique. L’expédition a quitté la base avec la même impression générale que l’expédition de 2007.

Le chercheur Sepp Kipfstuhl a déclaré : «Si quelqu’un devait visiter la base dans 10 ou même 20 ans, elle aura à peine changé. La tour météorologique devrait être visible pendant les 500 prochaines années».

Pour en savoir plus sur la Station Plateau, rendez-vous sur :
Mémoires & Journaux — La Société Antarctique

Pour lire un témoignage de la personne de la Marine américaine responsable de la mise en réserve de la station, le technicien en électronique John Wright, cliquez sur le lien rouge ci-dessous :
Témoignage de John Wright

L’indicatif radio amateur attribué à l’époque pour Station Plateau était KC4USJ.
La QSL de KC4USJ ici à côté, prouve l’activité radioamateur de 1968-69 depuis Station Plateau (WAP USA-13).

.
Merci à Bob Hines K4MZU pour avoir partagé cette QSL très rare avec nous!

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

Cartes météorologiques maritimes par radiofax via radio à ondes courtes – WEFAX

UFRC - Mon, 17/06/2024 - 06:49

AmateurRadio.com


Version traduite en Français via Google Translate

Cartes météorologiques maritimes par radiofax via radio à ondes courtes – WEFAX

Le 17 06 2024

Météo au-dessus des océans ? Et bien plus encore.

Il existe bien plus que des stations de diffusion internationales et des opérateurs radio amateurs sur le spectre radioélectrique des ondes courtes.  Par exemple, tout signal non destiné à la radiodiffusion ou aux radioamateurs est souvent regroupé dans une catégorie appelée Radio Utilitaire, abrégée, UTE.  Pour approfondir l’activité UTE, vous pouvez consulter le UDXF – le forum DX Utilitaire, disponible ici :  https://www.udxf.nl/

Les stations utilitaires (UTE) sont assez courantes, que ce soit pour la marine (navires, bateaux de pêche, etc.), le trafic aérien transocéanique (avions de passagers internationaux ou cargo et autres communications aéronautiques transocéaniques), ou encore pour les communications militaires (météo, coordination, et bien plus).  UTE constitue un domaine riche de l’expérience radio.

En tant qu’opérateur radio amateur, j’écoute et surveille les stations utilitaires sur ondes courtes, parfois lorsque je n’opère pas en tant que station radio amateur.  Je vérifie les conditions météorologiques pour le trafic aérien ou maritime, car cela me permet de visualiser les schémas météorologiques à grande échelle.


Une des images météo captées via ondes courtes.

Voici une vidéo que j’ai réalisée de ma réception de cartes météo via ondes courtes de la station de radio NMC, à Point Reyes, Californie, en utilisant le logiciel FLdigi pour recevoir ces transmissions de fax météo :

WEFAX 22.527 MHz le 14 JUIN 2024

Cette vidéo montre une capture d’écran et audio de ma réception de cartes et d’images météo par radio ondes courtes, depuis une station en Californie émettant environ 4 kilowatts de puissance RF. Ce service HF WEFAX (fax météo) est disponible tous les jours pour la diffusion des prévisions météo aux navires en mer, permettant ainsi aux navires d’obtenir des cartes et des images météo non pas par satellite, mais en recevant des signaux ondes courtes.

Voici un extrait de l’horaire publié de la station WEFAX de Point Reyes, indicatif NMC, comme suit :

22527 kHz – décalage de réglage 1,9 kHz (voir note ci-dessous)

UTC   CHART ----- -------------------------------- 19:13 IMAGE SATELLITE TROPICAL GOES IR 19:23 ANALYSE VENT / VAGUE 19:33 PRÉVISION SURFACE 96H 19:43 PRÉVISION VENT / VAGUE 96H 19:53 PRÉVISION 500MB 96H 20:03 PÉRIODE VAGUE / DIRECTION 96H -------------------------------------

L’extrait ci-dessus de la liste de transmission des charts de NMC provient de la page « NMC Point Reyes, Marine Radiofax Broadcast Schedule » trouvée à :
https://weatherfax.com/nmc-point-reyes/


Une des images météo captées via ondes courtes.

 

Voici une description détaillée des cartes météo, avec un accès en ligne à :
https://www.weather.gov/marine/radiofax_charts

Note: Dans la vidéo, vous remarquez que je suis réglé sur 22.526 USB, ce qui signifie que j’étais réglé sur 22526 kHz USB, en fonction de ceci : « Sauf indication contraire, les fréquences attribuées sont indiquées, pour la fréquence porteuse soustraite de 1,9 kHz. Les récepteurs de fax radio dédiés utilisent généralement les fréquences attribuées, tandis que les récepteurs ou émetteurs-récepteurs, connectés à des enregistreurs externes ou à des PC, fonctionnent en mode bande latérale supérieure (USB) en utilisant les fréquences porteuses. »

==================================
Source :

WORLDWIDE MARINE RADIOFACSIMILE
BROADCAST SCHEDULES
U.S. DEPARTMENT OF COMMERCE
NATIONAL OCEANIC and ATMOSPHERIC ADMINISTRATION
NATIONAL WEATHER SERVICE
12 avril 2024

https://www.weather.gov/media/marine/rfax.pdf

 

Visitez, abonnez-vous : Chaîne YouTube NW7US Radio Communications and Propagation

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

Conjonction de Mercure et Vénus

UFRC - Mon, 17/06/2024 - 06:46

Conjonction de Mercure et Vénus


Version traduite en Français via Google Translate

17/06/2024

Aujourd’hui, Mercure et Vénus convergent pour une rencontre rapprochée à moins de 1 degré d’écart. Ne regardez pas, cependant. La conjonction se produit dans l’éclat du soleil, invisible à l’œil humain, mais une cible facile pour les coronographes de SOHO :

Après la conjonction, les deux planètes sortiront de l’éclat du soleil pour apparaître dans le ciel du soir. Mercure n’y restera pas longtemps, seulement jusqu’en juillet. Mais Vénus restera dans le ciel du soir pour le reste de l’année, s’élevant et devenant plus brillante chaque nuit. Restez à l’écoute pour l’Étoile du Soir.

Info de la Source Publié * ICI

Categories: fr

Carte sélectionnée : Différence MHz par rapport à hier

UFRC - Mon, 17/06/2024 - 06:45
Version traduite en Français via Google Translate
Carte sélectionnée : Différence MHz par rapport à hier


Le graphique ci-dessus montre une carte de différence foF2 en temps quasi réel. Les différences sont calculées en soustrayant la mesure foF2 d’hier de la mesure foF2 actuellement observée.
Les observations foF2 d’hier et actuelles de foF2 avaient des attributs horaires et géographiques identiques. Les différences absolues sont en unités de MHz. Les régions en rouge indiquent
des fréquences nettement inférieures par rapport à la même heure hier.

Info de la SourceICI

Categories: fr
Syndicate content