Radio Club de Genève HB9G

Syndicate content
HB9G, le club des radioamateurs Genevois
Updated: 6 hours 9 min ago

Groupe MMDVM rapport d’activité 2020 (AG 2021)

Sat, 10/04/2021 - 11:51

Historique

Durant l’AG 2019 il a été décidé de poursuivre les activités du Groupe MMDVM avec la construction d’un relais urbain multimode. Ce relais numérique UHF étant complémentaire au relais HB9G analogique FM existant devant par ailleurs être remplacé.

Travaux réalisés en 2019

  1. Evaluation puis acquisition d’un rack 19’’ démontable devant abriter le nouveau relais numérique UHF, le nouveau relais analogique UHF FM ainsi que des équipements de l’IAPC.
  2. Acquisition d’une carte ZUM Radio-MMDVM for Pi. Rev 0.9
  3. Don à HB9G d’un duplexeur par François HB9IBI
  4. Achat de 5 postes MOTOROLA DM 1400 UHF
  5. Les 2 tiroirs 19’’ ainsi que du matériel de montage et d’interconnexion ont étés donnés au Club par Philippe Kaeser HB9VBM
  6. L’écran provient également d’un don de Philippe
  7. Le Raspberry Pi 3B a été récupéré du projet HotSpot 2018
  8. Installation de Pi-Star et pré configuration des paramètres
  9. Montage mécanique de tous les éléments principaux après concertation avec tous les membres du Groupe
  10. Don de Renato, HB9TYR d’un adaptateur BNC => N

Travaux réalisés en 2020

  1. Montage du convertisseur DC / DC, câblage 12 V et 5V, LED’s témoin
  2. Mise en place des protections RFI
  3. Connexions coaxiales UHF

Travaux à réaliser en 2021

  1. Câblage et raccordement des circuits de commande PTT et audio
  2. Recherche par une écoute systématique de plusieurs paires de fréquences afin de pouvoir faire une proposition au coordinateur
  3. Programmation des postes Motorola DM 1400 UHF
  4. Raccordement et mise en service de l’écran
  5. Pré réglage des niveaux BF avec les potentiomètres puis réglage fin avec le logiciel Pi-Star
  6. Finalisation et optimisation des paramètres
  7. Essais sur charge fictive à Cérésole
  8. Mise en place du relais à son emplacement définitif, montage de l’antenne, câblage et essais
  9. Etudier les possibilités d’interopérabilité avec le relais UHF FM

Un grand merci à notre président, Lars, HB9VBE, à tout le Comité de HB9G et aux membres qui ont soutenu notre projet. En particulier à HB9FXE pour la mise à disposition de son atelier pour les travaux d’électricité et de mécanique.

Alex HB9CKR

 

Categories: fr

1800 entités au DXCC Challenge !

Tue, 09/03/2021 - 19:50

Après la mise à jour de notre score DXCC en novembre 2020, en utilisant nos crédits LoTW, une opération spéciale a été lancée pour tirer parti des nombreuses QSL papier qui dorment dans un meuble du shack, souvent depuis des décennies (les années 1970 et 1980 sont fortement représentées). Malgré la popularité du LoTW, tous les contacts n'y figurent pas, et certains n'y figureront jamais, particulièrement ceux remontant à très longtemps. Il valait donc la peine de fouiller dans ces cartes QSL pour trouver des confirmations d'entités non encore créditées sur une bande donnée.

Les recherches ont été fructueuses puisque pas moins de 182 nouveaux crédits potentiels ont été identifiés pour des entités courantes, plus 20 pour des entités supprimées ("deleted"), encore créditables si la QSL remonte à sa période de validité.

Toutes ces cartes ont été envoyées début janvier 2021 au checkpoint DXCC pour la Suisse, qui les a traité rapidement. Par contre, l'ARRL a ensuite été d'une insigne lenteur et ce n'est que deux mois plus tard que nos scores ont enfin été mis à jour.

Au niveau du DXCC Challenge, nous avons passé de 1615 à 1797 entités créditées. En tenant compte des crédits qui ont continué à rentrer dans l'entre-temps par le LoTW, ce sont même 1825 entités qui sont confirmées au 9 mars 2021.

Voici une capture d'écran montrant de quels scores par bande se composent les 1797 entités actuellement créditées (colonne"DXCC Credits awarded") :

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)


Voici la variation de notre score sur chaque bande grâce aux QSL papier :

Bande 160 80 40 30 20 17 15 12 10 6 Variation +3 +44 +17 +8 +29 +3 +37 +6 +55 +0


Et encore quelques remarques concernant certaines bandes, à propos desquelles il faut garder à l'esprit que les QSL papier utilisées datent pour la plupart des années 1970 et 1980 :

  • le 10 m est la bande qui progresse le plus. Cela est dû aux cycles solaires fantastiques enregistrés notamment vers 1970, 1980 et 1990 (avec des flux solaires > 200) qui avaient permis de contacter de nombreuses régions actuellement inatteignables sur cette bande, notamment dans le Pacifique. La même remarque s'applique, dans une moindre mesure, au 15 m;
  • la deuxième meilleure bande est le 80 m, sans doute suite aux efforts particuliers pour obtenir le 5 bandes DXCC au début des années 1980, ainsi qu'à l'existence d'une antenne performante sur cette bande (long fil de 100 mètres) lorsque nous étions encore à Marignac;
  • vient ensuite le 20 m, qui devient la première bande à dépasser les 300 entités. Cette bande donne de bons résultats quel que soit l'état du cycle solaire et permet de contacter presque toutes les expéditions, ce qui en fait la bande avec le score absolu le plus élevé;
  • les bandes WARC (30 m; 17 m et 12 m) sont peu concernées car elles ne sont disponibles "que" depuis 1982 et nous les avons très peu utilisées au début. Le même argument s'applique, en pire, au 6 m.

Maintenant que nous avons utilisé toutes nos QSL papier disponibles, nous allons revenir essentiellement au LoTW.

Avec un score actuel de 1825 entités confirmées, on peut raisonnablement rêver au niveau 2000 pour le DXCC Challenge, mais cela prendre sûrement quelques années, car à ce niveau, chaque nouvelle entité devient très difficile à trouver !

Robert - HB9BZA / 09.03.2021

Categories: fr

Nouveau diplôme: IOTA 400

Wed, 10/02/2021 - 17:24

Le diplôme IOTA a basé sur les contacts avec des îles, regroupées en un peu plus de 1100 groupes sur tous les continents.

Il est plus difficile d'atteindre un score élevé à ce diplôme qu'au DXCC, car d'une part le grand nombre de groupes d'îles (plus du triple des entités DXCC) disperse les efforts, et d'autre part les expéditions dans les groupes inhabités (la grande majorité) ne durent souvent que 2 ou 3 jours et utilisent des moyens modestes (antennes filaires, pas d'ampli), souvent avec un seul opérateur. Il est donc peu évident d'être là au bon moment et de parvenir à copier un signal souvent très faible.

Notre dernier envoi de cartes QSL remontait à 2008 et nous avait permis d'obtenir les diplômes IOTA 300 (pour 300 groupes d'îles au niveau mondial) et IOTA EU (pour les îles européennes).

Il a fallu 13 ans pour atteindre le seuil d'un autre diplôme, le IOTA 400 (pour 400 groupes d'îles). Cela n'a été possible que grâce à la possibilité d'utiliser maintenant des confirmations via le LoTW et Clublog, en plus des cartes QSL. Ainsi, nous n'avons dû envoyer pour vérification que 27 de ces dernières, sur un total de 97 nouvelles confirmations.

Voici un aperçu de ce nouveau diplôme (cliquer sur l'image pour l'agrandir) :

Pour la suite, il semble peu probable de pouvoir atteindre le IOTA 500 dans un futur prévisible, à moins que quelqu'un soit motivé pour multiplier les contacts avec les expéditions dans des îles. Par contre, il ne nous manque que quelques confirmations pour des diplômes décernés pour des régions géographiques : 1 pour les Îles britanniques et l'Antarctique; 4 pour l'Océanie.

Robert - HB9BZA / 10.02.2021

Categories: fr